Verticales sens dessus dessous

du 6 mars au 25 avril 2021

Christiane Bricka, Elham Etemadi, Marie-Amélie Germain, Sima Jahangirian, Dan Steffan, Haleh Zahedi

Vernissages

Christiane Bricka, Elham Etemadi, Sima Jahangirian, Haleh Zahedi
Samedi 6 mars de 14 à 18h
et dimanche 7 mars de 14h à 18h

 

Marie-Amélie Germain, Dan Steffan
Samedi 17 avril de 14 à 18h
et dimanche 18 avril de 14h à 18h 

 

Permanence

Samedis de 14h à 18h
Dimanches de 14h à 18h 

et sur rendez-vous en
téléphonant au 06 85 22 95 42

 

 #GALERIENICOLEBUCK

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez acquérir une des œuvres exposées ? Contactez-moi au 06 85 22 95 42

Possibilité de retirer sur place ou livraison chez vous sur demande

 

 

 

 

Verticales sens dessus dessous

 

Verticales sens dessus dessous s’inscrit dans cette ligne dynamique en proposant plusieurs expositions simultanées et successives, en montrant des artistes qui investissent des territoires plastiques différents, nécessaires et complémentaires au sens de leurs qualités, au sens de leurs engagements dans le champ contemporain.

 

Cette façon de procéder invite encore le spectateur à revoir les expositions, à revenir dans le lieu pour ressentir les changements, parfois infimes mais fondamentaux, ou bien pour saisir tous les déplacements, les écarts que cela produit. 

 

Elham Etemadi, entre la mémoire de la miniature persane et une revisitation de Cobra fait vibrer la couleur. Sima Jahangirian intègre le rêve personnel à la mythologie et dévoile ainsi quelques territoires insoupçonnés. Haleh Zahedi, dans l’intensité de son dessin interroge l’humain, le minéral et l’organique dans une sorte de vertige des sens. Christiane Bricka qui est une artiste historique en Alsace (elle fut de l’aventure d’Attitude à la fin des années 70 et du Faisant dès le début des années 80) fait vibrer la couleur, la tension même de la peinture. Dan Steffan, autre artiste historique et emblématique de cette région, creuse, pour aujourd’hui, cette thématique si moderne des 7 péchés capitaux. Marie-Amélie Germain s’attache aux chevaux que la maitresse de maison aime tant. Histoires d’amitiés, d’hommages et de considérations réciproques.  . 

 

 

Germain Roesz, février 2021