Marie-Amélie Germain

Née à Lyon
en 1966,

Elle a fait des études de lettres puis les arts décoratifs de Strasbourg, à l'issue de laquelle elle obtient le prix Cacheux et le prix T.Schuler.

Le nu, la vanité, le paysage, …

C’est dans la solitude de l’atelier que Marie-Amélie Germain poursuit un travaisur la question du corps, du temps, de la beauté d’une forme appelée à disparaître, d’une empreinte du réel saisie de façon fugace et fragile, dans une distance avec son sujet portée par une profonde mélancolie mais aussi une forte empathie. Quelque chose qui serait un beau vertige poétique…